Blogue

La recette pour devenir un franchiseur à succès

La recette pour devenir un franchiseur à succès

14 janvier 2018

La franchise est un modèle de croissance qui peut créer énormément de valeur pour une marque.

Décider d’adopter une stratégie de croissance par le franchisage est une décision bien plus complexe qu’elle n’y paraît à première vue.

Chez les entrepreneurs que je rencontre, considérer devenir franchiseur vient souvent d’une « pression » de la clientèle et non pas toujours d’un choix stratégique.

Vu de l’extérieur la franchise « ça a l’air facile » : Un contrat de franchise, un franchisé intéressé et hop ! C’est le succès !

Retenez ce chiffre

54% des systèmes de franchises en Amérique n’ont pas plus de 20 franchises et le Québec n’y échappe pas.

Qu’est-ce que ce chiffre nous dévoile? Tout simplement que devenir un franchiseur à succès ce n’est pas simple. Devenir un franchiseur est une décision qui implique une multitude de facettes qui changent votre entreprise de fond en comble. 

Quels sont les pilliers de la recette du succès en franchise.

La franchise repose sur 4 pillers :

1. Une offre différenciée qui permet de positionner la marque avec un avantage concurrentiel perceptible et durable

Donc, pas de place pour les copies ou les concepts « à la mode » qui offrent la même chose que d’autres. Sans différenciation et avantages uniques, la franchise va s’essouffler rapidement.

2. Un modèle d’affaires très performant et « répliquable » supporté par un système d’exploitation optimal

Il est impératif que le modèle d’affaires produise une rentabilité supérieure afin de permettre aux franchisés d’être profitable rapidement. Tout ne doit pas être basé sur le volume d’affaires, mais aussi sur la marge brute adéquate. Cette capacité de générer une marge brute supérieure à la concurrence permettra de créer un modèle d’affaires rentable tant pour le franchiseur que le franchisé.

De plus, si le modèle d’affaires est difficilement « répliquable » ou si le système d’exploitation n’est pas bien organisé, documenté et stable, le franchisage va créer de la distorsion dans l’offre aux clients et la qualité de l’expérience ce qui sera fortement affectée d’une unité à l’autre. Rien de pire pour la valeur de la marque qu’un réseau n’offrant pas la même qualité d’expérience d’une unité à l’autre. 

3. Une équipe de gestion compétente menée par un leadership qui favorise l’adhésion de tous, y compris les franchisés.

Diriger un réseau de franchise c’est accepté de partager avec ses partenaires franchisés la direction de l’entreprise. En effet, ceux-ci sont en quelque sorte vos associés et vous êtes interdépendants les uns envers les autres. D’ailleurs, tous les franchiseurs à succès vous diront que les franchisés les ont aidé à progresser grâce à leurs idées et leur implication dans le succès de la marque. Pour l’avoir expérimenté moi-même comme dirigeant de réseaux, les franchisés sont d’une créativité très intéressante et réussir à la canaliser fait progresser un réseau de façon beaucoup plus créatrice de valeur que l’on peut se l’imaginer à première vue. Ce sont eux qui sont en contact direct avec les clients et leurs besoins.

À ce titre, je suis d’avis que la direction d’un franchiseur doit être beaucoup plus mature et ouverte que celle d’une entreprise sans franchise, car toutes les décisions ont une influence directe sur les partenaires franchisés.

4. Une saine situation financière du franchiseur

Un franchiseur non prospère génère des franchisés non-prospères. C’est pourquoi une attention particulière à la qualité du modèle d’affaires des 2 parties est fondamentale. Sans une profitabilité adéquate, le franchisé ne pourra payer les redevances et sans redevances le franchiseur n’a plus de revenus. De plus, le franchiseur se doit de maintenir une bonne profitabilité intrinsèque afin d’être en mesure de réinvestir suffisamment dans le support de qualité afin d’aider ses franchisés à mieux performer et à assurer une gestion de marque sans faille.

Devenir franchiseur à succès, ce n’est pas de l’improvisation

Avec l’alignement des 4 piliers du succès, la décision de devenir un franchiseur peut rapporter les dividendes recherchés.

Le franchisage est comme une stratégie de croissance par acquisition chaque franchisé est une nouvelle entité qui doit être intégrée adéquatement afin de créer non seulement de la richesse économique, mais aussi une richesse dans la relation d’affaires qui favorise l’engagement des parties les uns envers les autres et pour la marque.


« Pour devenir franchiseur, vous devez réussir puis franchiser et non franchiser pour réussir »

 

Stéphane Breault
Président Imagine franchise consultant inc.                                                                                                                                                    

sbreault@imaginefranchise.com

 

Retour