Blogue

Les 6 habiletés des franchiseurs de demain

Les 6 habiletés des franchiseurs de demain

17 décembre 2018

Les changements actuels dans notre société nous forcent à revoir notre vision sur le monde de la franchise de demain et demain, c’est aujourd’hui !!

La technologie, les valeurs, l’éducation, l’internationalisation des sociétés offrent des possibilités énormes aux franchiseurs qui sauront s’adapter, que dis-je : se réinventer.

Le franchisage évolue, seuls les franchiseurs capables de le faire pourront développer un réseau fort et en santé. La hiérarchie telle que nous la connaissions n’est plus, il faut absolument impliquer les franchisés dans cette équation, car le futur appartient au « nous » et non plus au « Je ».

En pensant au futur, il faut reconnaître que de nouvelles habiletés de diriger sont nécessaires.

Diriger avec les technologies

Déjà de plus en plus présent dans nos vies, nous aurons à vivre avec et surtout développer nos réflexes et compétences afin d’utiliser au maximum les technologies afin d’être plus efficace. 
Il existe maintenant des outils technologiques de management de réseau et des innovations comme le « elearning » qui font déjà une différence. Nous n’avons encore rien vu, le défi est grand, car les franchisés ne sont pas tous en mesure d’être à l’aise avec les technologies. C’est difficile d’avoir à opérer son commerce et se maintenir à jour avec les avancées technologiques. Il est temps pour les franchiseurs d’apporter des solutions technologiques concrètes afin d’améliorer les résultats et la satisfaction (clients, franchisés).

Le leadership au « nous »

L’arrivée en masse des milléniaux sur le marché du travail couplée avec la croissance de franchisés qui viennent d’autres pays force à réviser notre façon d’exercer notre leadership.

Le style du « boss » ne pourra plus être de mise. Le succès passera par les équipes et l’implication de toutes les parties dans le projet de franchise.

Le leadership au « nous » a énormément d’implications pour les franchiseurs, il y aura lieux de revoir les talents de l’équipe de direction, d’offrir des formations qui impliquent vraiment tout le monde. Selon moi l’aire du vrai coaching d’affaires vient de débuter en franchisage. Il est grand temps que les franchiseurs s’attardent à supporter leurs franchisés à se développer autant comme personne que PDG de leur entreprise.

Les « soft skills » sont en demande

Avec l’omniprésence des technologies, il y a lieu de s’intéresser aux habiletés de « soft skills » comme l’écoute, la capacité d’être créatif et de développer des solutions aux problèmes, de communiquer verbalement adéquatement, de la patience, de la gestion du stress, la gestion des conflits. En effet, ces habiletés sont très occultées dans les formations académiques et dans nos communications de tous les jours. Aujourd’hui, on se parle en textant….donc les habiletés de « soft skills » sont de moins en moins développées et surtout maîtrisées. 

Déjà, le franchisage est fortement influencé par la manie de régler les affaires par des courriels sans prendre le temps de se parler avant. Alors imaginez ce qui s’en vient.

Les franchiseurs auront assurément à s’attarder à la manière de développer et entretenir les « soft skills » tant chez leur personnel que chez les franchisés.

Le développement du ROWE (Results only work environment)

Avec la vitesse entourant les affaires qui s’amplifie de jour en jour et la manière de créer des organisations malléables rapidement, les façons de diriger les équipes vont changer énormément.

Il faudra moins s’attarder au comment et où le travail se fait, mais plutôt sur les résultats et s’appuyer sur un processus de validation du travail à distance efficace. Pour les franchiseurs, ceci voudra aussi dire qu’il faudra de plus en plus former des équipes virtuelles. 

Ceci posera des défis importants, car cela impliquera une attention particulière à l’atteinte des résultats comme marque de compétences et non plus « faire des activités ». J’entrevois beaucoup de difficultés avec le premier niveau (conseiller aux franchises) car la qualité du travail est souvent évaluée basée sur les activités réalisées avec les franchisés. 

Je crois que les franchiseurs devront s’attarder à mieux mesurer les performances tant de la part du client (le consommateur) que des franchisés envers le franchiseur. Et ce, afin de préserver une culture de respect tout autant que de résultats.

Devenir plus transparent

Aujourd’hui, la transparence est de rigueur afin de développer la confiance nécessaire au développement de l’entreprise. Avec les médias sociaux et les nouvelles technologies, les informations bonnes ou mauvaises voyagent très vite et des dommages importants peuvent arriver. 

Mais jusqu’où le franchiseur doit-il être transparent ?

Trop souvent, je vois des conflits entre les franchisés et le franchiseur parce qu’il n’y a pas de transparence. Bâtir la confiance nécessaire à la transparence est de la responsabilité des deux parties, mais le leadership du franchiseur doit favoriser la transparence. C’est un réel enjeu et les solutions ne sont pas simples. 

L’intelligence émotionnelle

Avec l’accélération et la complexité des affaires d’aujourd’hui. Il est devenu impératif de développer une intelligence émotionnelle. Les leaders avec de l’intelligence émotionnelle sauront trouver les mots, l’écoute, les gestes et le rythme qui permettra à tous d’atteindre leurs objectifs.

En franchise, c’est un vrai défi, car il y souvent un écart important entre la réalité du franchiseur et celle des franchisés. Un franchiseur qui agit avec intelligence émotionnelle saura tenir compte de cet écart et développera une façon de faire qui permettra à son réseau de performer malgré l’écart.

Conclusion

À mon sens, le modèle traditionnel de leadership au sein des réseaux de franchise est chose du passé. Ce sont les leaders des réseaux de franchise qui doivent prendre le devant. La franchise est un modèle collaboratif de création de richesse qui doit évoluer. La maîtrise de ces habiletés autant chez le franchiseur que le franchisé est devenue essentielle pour pouvoir attirer des franchisés de qualité et pouvoir prospérer.

 

Stéphane Breault
Président Imagine franchise consultant inc.                                                                                                  

sbreault@imaginefranchise.com                                                                                                                                              

 
Retour